Horaires sortie club

Conformément aux directives nationales, toutes les sorties club sont annulées jusqu’à nouvel ordre!

Horaire Ecole Cyclo

tous les cours sont suspendus jusq’à nouvel ordre

BRADERIE D’ HIVER

Collants/ corsaires

marque NORET/WEAR Design bradés à 50%

AGENDA CVL 2020

Le Contre-La-Montre: Vendredi 8 mai 2020 : annulé

La sud Briarde: Samedi 30 mai 2020: annulée

La 19ème Randonnée Verneuillaise: dimanche 11 octobre 2020

Les sorties

conformément aux directives nationales, il est interdit de rouler.

Pensez à votre famille!

Faites du home trainer, c’est plus sûre!

à bientôt sur les routes!

912 réponses à

  1. cvl dit :

    Bonne année 2020 à tous et surtout une bonne santé avec plein de sortie vélo.

  2. jean-michel dit :

    bonsoir la vélo-cité.

    sortie club n-s1d-coubert.
    chacune des sorties
    est une étroite, réussite
    qui issue par un geste
    ordinaire: saisir son vélo.
    l’entrain se met alors
    en avance. plus nul
    ne peut fixer cette
    émulation qui, a peine
    perceptible au départ,
    mène peu à peu à l’ébriété.
    nous serons au départ
    d’un corps en ses lisières
    que le mental méprise.
    parcourant, pas une lutte
    n’est plus stoique que
    celui auprès de soi-même.
    roulant, un attrait à émouvoir
    qui cime a l’horizon ou
    d’un relevé qui s’affole
    destiné à constater toute la
    vigueur du, mental exceller,
    comme le verre de l’affection
    cette remise de l’élégance
    qui enclore.

  3. cvl dit :

    Pour cette sortie club de ce matin nous étions 7 au rond point à prendre le départ. Le temps n’était pas génial car le vent faisait mal par moment avec cette petite pluie fine qui nous balayait le visage. Heureusement que le parcours était cerné de forêt, ce qui a permis de s’économiser un peu. Nous sommes restés ensemble et cela a permis de faire une sortie sympa. Merci à Flavien, Jeanjean, Quentin, Jean Michel, Philippe V et Philippe B pour cette belle sortie.
    Bonne fête de Noël à tous.

  4. jean-michel dit :

    bonsoir.

    sortie club s2c-echouboulains

    répondant toute ensemble
    à un signal perceptible
    comme les arbres retirent
    leurs feuilles et entrent
    à retenir leurs souffles
    pour éviter le gel, comme
    des haches de pierre
    entament l’écorce d’un
    arbre, la morsure est nette.
    dans le ciel se déploient
    les volutes aériennes d’une
    myriade de grues cendrées,
    des appels gutturaux retentissent
    dans les airs loin au-dessous
    tendues, dressées sur de longues
    perches la canopée résonne
    l’appel des forêts d’automne
    qui s’étale, elles survolent
    un tapis forestier déclinant
    toute les teintes du rouille,
    du jaune et du brun leur ailes
    puissantes battent en cadence,
    elles cessent parfois de battre
    des ailes pour profiter de l’air
    ascensionnel et mouvante.
    nous serons au départ,
    le frêne notamment, donne
    un feuillage nourrissant dont
    on fait des fagots pour l’hiver.

  5. cvl dit :

    Nous avons appris le décès de Roger Lejeune 97 ans.
    Pour les plus de 50 ans nous avons tous plus ou moins commencé petit sur un vélo Lejeune.
    Les vélos Lejeune était une marque très connu dans les années 70 car elle équipait des équipes du Tour de France.
    Victoire de Janssens en 68 et plus tard au Championnat du monde.

  6. Philippe B dit :

    Samedi soir, nous étions 5 valeureux Vététistes à braver le froid à la première nocturne Bondoufloise. Contrairement à celle ce Limeil- Brevannes, nous étions parfait dans le timing, et nous n’avons eu quasiment aucuns problèmes de lampe. La première partie du parcours était la plus agréable car avec quelques singles et des sentiers majoritairement à couvert, donc protégés du vent. Deux grosses bosses sur un parcours de santé nous ont fait plus que nous échauffer.
    La deuxième partie du parcours, après le ravito, était nettement moins agréable. Beaucoup de morne pleine en plein vent modéré mais froid.
    Nous n’avons pas eu froid pour autant, mais le vent de face est d’autant plus minant que l’on est fatigué. Heureusement que la pluie n’était pas de la partie ! Nous avons mis un peu moins de 3 heures, arrêts compris pour effectuer les 37 km, avec un D+ de 110 m, donc un tracé plutôt plat qui explique une moyenne assez élevée avec 14 km/h.
    Au départ c’était plutôt Tony et Nicolas qui étaient à la peine, mais sur la fin, c’est moi qui était loin derrière, les cuisses en béton sûrement à cause d’une course à pied le week-end précédent qui m’a engendré des courbatures presque toute la semaine. Jean-Michel et Clément auraient pu aller beaucoup plus vite sans les 3 autres moins entrainés. Mais le groupe est resté jusqu’au bout, on a même intégré pendant quelques km un gars en galère de lumière et de gouache !
    A l’arrivée, plusieurs jets d’eau nous attendaient pour nettoyer nos vélos. Heureusement qu’il n’y avait pas d’attente parce-que le froid nous atteint vite sans activité. Le lavage terminé, nous avons pu nous réchauffer avec une soupe à l’oignon accompagnée de pain, fromage, flan et boisson.
    Avant de nous en retourner chez nous, Loulou nous a remit la coupe du club le plus éloigné. C’est Tony qui la garde. C’est sa première avec le club.
    Voilà pour cette dernière rando de l’année.

  7. jean- michel dit :

    bonsoir.

    Bondoufle qui a accueilli
    le tour de France en deux mille
    quatorze.

    les noctambules de la
    bondoufloise:

    tony, clément, nico, philippe et moi.

    de notre tanières
    nous étions au départ
    comme des loups maîtres
    d’un territoire, comme
    une soirée d’émerveillement
    aux valeurs fortes, le
    hurlement d’une nature
    sous le clair-obscur.
    parcourant, remué au
    plus profond de nous
    comme une tempête,
    un sillage à la surface
    d’une dimension.
    roulant, arpentions aussi
    organisé qu’une bande
    de loups, nous nous
    lancions comme une
    meute a l’assaut d’une
    bondoufloise. emportent
    avec nous finis les
    désaltérants et rafraichissants
    on veut du réconfortant,
    cette sonorité touchant
    notre instinct.

  8. jean-michel dit :

    bonsoir.

    sortie club e1 cinv- grotte Notre-Dame.

    minuscule nous somme,
    fragment de matière mouvante
    dans cet infini cosmos berceau
    de notre vie et, peut-être lieu
    de promenade quand notre
    corps ne sera plus, d’un ciel ce
    mât bien intranquille , perchée
    sous un toit moi-même à travers
    le contrevent la lueur étincelante
    du petit jour éclaire mon alcôve,
    c’est ainsi que je quitte mon alvéole
    conforté dans l’idée de retrouver
    un festival tout ouie, les empreintes
    et les vestiges d’un riche passé,
    composer comme pour une voie
    verte nous serons au départ, pour
    gravir et se mettre en orbite dans
    un univers en constante, expansion
    comprenant soixante sept kilomètre.
    parcourant, comme une balade le long
    d’un fleuve majestueux comme ce
    qui pourrait refléter une faune locale
    mais aussi la nature de ses parcourt,
    dans un mélange, empreint de douceur
    et de beauté, savourent l’instant d’un
    mât nous offrent l’azur de ses flots.
    roulant, quand le sol se dérobe
    sous nos pas, nous prenons appui
    sur l’espace, dans son écrin un monde
    féerique où nos yeux seront constamment
    sollicités par un spectacle, comme un
    pays, cité de l’écrit et des métiers du
    livre possédant un musée de la machine
    a écrire, se perdant dans l’infini des
    reliefs qui nous encerclent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *