Horaires sortie club

Sortie à 8h

Horaire Ecole Cyclo

L’école continuera tout l’été en fonction du nombre d’encadrantsndisponible à 14h le samedi

BRADERIE Du CVL

les tenues de marque NORET et WEAR Design sont bradés à

50%

AGENDA CVL 2020

Le Contre-La-Montre: Vendredi 8 mai 2020 : annulé

La sud Briarde: Samedi 30 mai 2020: annulée

La 19ème Randonnée Verneuillaise: dimanche 11 octobre 2020

 

 

914 réponses à

  1. jean-michel dit :

    bonsoir.

    sortie club: ne2 ainv-coton 813m.
    sortie club:ne2binv-la vacherie 505m.

    à l’instant où je compose
    ces mots, où caractère
    nous sommes tous confinés.
    je ne sais pas qu’elle unités
    me restera t’ils. mais voilà,
    je suis encore confiné et le
    seul récit qui m’anime est
    celui dans etre mesuré: celle
    que l’espace la frontière
    invisible qui s’épare deux
    émotion. n’en doutons pas
    et puis confinés dans celle
    qui marche avec une canne
    sur laquelle elle s’appuie.
    en ce qui me concerne,
    l’évident la nature elle, elle
    me manque tant. parcourant,
    ses oeuvres qui donne,
    redonnent vie, le ciel ce
    leadership à l’exploit
    extraordinaire de faire le
    premier pas et de garder
    la cadence, les plus étonnantes
    au monde sont le fruit d’un
    moment peut-être non
    prémédité. roulant, le mouvement
    du ciel a des allures dans
    cette surprenante oeuvre
    qui hantent l’athlète dans
    l’exercice de sa passion.
    que ce soit pour dévaler
    les sentiers forestiers, avaler
    du kilomètre ou se déplacer
    il et elle nous présente ici
    une sélection maison habiter.
    enfermés, nous serons au départ.

  2. jean-michel dit :

    bonsoir à tous le monde dans un monde.

    sortie club: ne3 ainv-les laquais
    ne3 binv-saint-augustin.

    le souffle, c’est la vie restons le plus souvent
    possible attentif a notre souffle et à sa régularité
    car cela stabilise l’attention.
    pour nous dynamiser, allongeons notre
    respirations pour nous calmer, allongeons
    notre expirations. nous serons au départ,
    en tout cas loin des lieux confinés et de la
    pollution des villes comme les trails- centers
    poussent comme des bolets- orangés et
    proposent une expérience de ride inoubliable,
    c’est grâce aux plantes- parmi les premiers être
    vivants de la terre- et aux animaux qui cohabitent
    sur notre planète que nous nous sommes développés.
    c’est toujours grâce à eux que nous vivons: que
    nous respirons, que nous mangeons que nous nous soignons…
    avec les arbres nous construisons.
    parcourant; se mettre au vert, dans la nature, ses nuances
    sont infinies et varient à chaque minute ainsi qu’au
    fil des saisons, ce qui est source de perpétuel émerveillement
    cette capacité à s’émerveiller et a trouver de la beauté
    en toute chose. roulant, a la fin de l’été quand la terre
    prend le large les température descendent et que les
    jours diminuent la clorophylle est moins abondante
    et laisse apparaître les autres pigments des feuilles, sont
    processus de sénescence, avant la chute des feuilles. comme
    une renaissance les couleurs changent, s’illuminent, se
    réchauffent, virant au jaune, à l’orangé, au rouge et au brun.
    le jaune stimule et met de bonne humeur. l’orange est plus
    profond. le rouge exalte et excite, mais calme lorsqu’il devient
    pourpre. le brun est aussi la couleur de la terre et dus bois
    des arbres. il apaise mais peut aussi rendre triste à forte dose,
    quand il n’est pas ravivé par d’autre teintes, l’hiver, les arbres
    dénudés sous un ciel assombri peuvent porté a la mélancolie.
    le blanc froid de la neige peut s’illuminer d’un éclat joyeux dès
    ors qu’un rayon de soleil vient s’y refléter. mais aussi le bleu du
    ciel, mais aussi de l’eau à également un effet calmant et bénéfique
    comme le bleu, symbolise l’air la respiration, l’espace, l’infini, l’évasion, la communication, la paix la tempérance… il favorise la
    réflexion, quand le ciel bleu devient très foncés, c’est l’heure bleue,
    c’est le court instant où les oiseaux se mettent joyeusement à chanter
    et les fleurs à exhaler tous leurs parfums puis les couleurs s’éteignent et les premières constellation s’allument et c’est le même spectacle
    au lever du jour. comme une raison corrélat du corps dans l’attribut
    de la pensée et cet esprit est localisé par le fait même de cette corrélation qui l’unit au corps où court un air où l’anonymat est son
    exigence de service, l’homme n’est ni bon ni méchant, il est élan
    cette force qui nous propulse indéfiniment dans l’existence comme
    la poésie c’est un assemblage de mots bien choisis il faut en effet un
    donner, le dressage social passe donc par le réfrènement du prendre
    et l’apprentissage du donner avec pour perspective d’élever un donner devant chaque prendre, comme à la façon de deux arcs-boutants se soutenant l’un l’autre, pour sortir le prendre de son
    unilatéralité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *